Les vins : Cépages

Les deux grands cépages historique de Savoie sont pour le blanc la Jacquère et le rouge la Mondeuse. Au fil du temps d’autress cépages les ont rejoint.

La Jacquère est le cépage le plus important du vignoble savoyard. Le vin produit à partir de ce cépage est très typé, peu coloré, à consommer de préférence dans l’année qui suit la récolte. Il posséde également une pointe de gaz carbonique qui lui confére un côté rustique et attachant. Il ne fait que 10°, typique d’un vin savoyard.

La Roussette ou Altesse à fait son apparition plus récement. On la trouve à Seyssel et Chambéry. Des Croisés l’auraient importée de Chypre, tous le monde n’est pas d’accord sur cette version. La Roussette a besoin de plus de chaleur et sa fermentation est plus longue que celle de la Jacquère, elle peut se faire durant tout l’hiver, on obtient un vin avec 12-13° d’alcool, il se conserve plus longtemps.

Le Bergeron se trouve dans la région de Chignin ; ce cépage donne un vin blanc très différent des autres vins savoyards, il est moins “sec”, et son goût de terroir est moins présent.

Le Chassela se situe dans le nord de notre région près du lac Léman, souvent on l’appelle “Fendant”, comme le cépage des vignerons suisse des cantons de vaud et du valais, son grain se fendille sous la pression des doigts.

La Mondeuse (vin rouge) est très ancienne, très appréciée dans la région “ elle est à boire en société et n’agite pas le tempérament”. Elle est légere et tonique et posséde un parfum de violette. De nos jours, la Mondeuse est en concurrence directe avec le Gamay.

Le Gamay et le Pinot (vin rouge) ont été introduit lors de la reconstruction du vignoble fin 19ème, après la crise du phylloxéra (insecte parasite de la vigne). Le Gamay est de plus en plus répandu en Savoie.